Collectif SMU 2020

Élections Municipales 2020

FIN DU COLLECTIF SMU 2020, VIVE LE NOUVEAU COLLECTIF !

Depuis décembre 2019, une vingtaine de nouveaux membres du Collectif ont décidé de rejoindre la liste "Engageons-nous pour demain" portée par Gérald Giraud. Le programme de la liste s'est construit sur les idées et suggestions issues des nombreuses réunions publiques et associatives. Vous pouvez consulter le travail participatif sur le site  : https://smu2020.fr/

 

Le Collectif SMU 2020 disparaitra après les élections municipales du 15 mars 2020. L'association sera dissoute un mois après les élections. Nous vous invitons à vous approcher du Pacte pour la Transition à Saint Martin d'Uriage puis du futur collectif de citoyens pour nous engagez pour demain.

 

LES VIDÉOS DU COLLECTIF

Présentation de Claudine Chassagne

membre du Collectif

Retours de la réunion publique sur la "participation citoyenne"

12/11/2019

Réunion publique le mardi 12 novembre 2019 à 20h30 à Pinet d'Uriage: "La participation citoyenne"


Cette réunion publique que nous avons organisée sur le thème de la participation citoyenne a attiré de nombreux Saint-Martinois(es). Cela renforce notre intérêt à améliorer et amplifier les processus de participation citoyenne et pour certains sujets de co-construction des politiques locales.




 

L’objectif de la soirée était de faire ressortir ce que les participants considéraient être des projets (à partir du mandat écoulé) qui méritaient une participation citoyenne. Organisée en 2 temps, elle a permis de s'ouvrir au sujet grâce à nos deux invités, Janig Mouro et François Bonnaz, puis de travailler en groupe sur les 5 grands thèmes qui sont ressortis pour une approche communale :

  1. la concertation dans le cadre d’enquêtes publiques

  2. les conseils de hameaux

  3. la commission extra municipale

  4. les enquêtes émanant de la commune

  5. les projets émanant des habitants

 

Démocratie participative et participation citoyenne

Janig Mouro, citoyenne éclairée, coordinatrice de l’association des habitants du Grand Grenoble (LAHGGLO), animatrice du réseau des conseils de développement, membre du Conseil de développement du Grésivaudan a précisé les concepts.

Démocratie participative : Il s’agit d’une forme de partage de l’exercice du pouvoir, s’appliquant essentiellement aux domaines de l’urbanisme, de la mobilité et de l’environnement, mais peut-être élargi....à vous de nous dire.

Participation citoyenne : Celle-ci peut se faire sous plusieurs formes classées selon un implication croissante

  •  
    • Information

    • Consultation des habitants

    • Concertation, diagnostic partagé

    • Co-construction ou co-élaboration des politiques publiques

La concertation peut se faire de façon descendante, c’est à dire mise en place par la commune, ou ascendante, venant des habitants.


Où place-t-on la démocratie ?

François Bonnaz est titulaire d’un doctorat de recherches en sciences politiques sur la démocratie directe en Suisse. Il enseigne à l’Université Grenoble Alpes. Par ailleurs, il se présente aux prochaines élections municipales dans une commune de Haute-Savoie.

Aujourd'hui la démocratie est vue plus sur le côté communal (démocratie représentative) que sur le côté des habitants (démocratie participative). La démocratie peut être une fin en soi. On peut renverser la question et considérer la démocratie comme un moyen ou un outil.

Il nous apporte les quelques éléments de réflexions et de questionnement qui pourront enrichir le travail des groupes de citoyens présents :

  • Point important : l’information. Quand est-ce que je suis disponible et où est -ce que je veux chercher de l’information (affiche, site …) ?

  • Autre enjeu : Faire de la pédagogie et de l’explication.

  • Est-ce qu’on a besoin de consultation partout ?

  • Comment on peut mettre en place des choses nouvelles ou les modifier pour éviter les frustrations ?

  • Prendre en considération les lieux où l’on peut faire de la concertation, le public (ciblé ou tout public), le temps : quels outils dans un temps long et dans un temps court ?

  • Penser à soi-même : si je souhaite plus de participation, est-ce que je vais m’engager et à quelle condition ?

  • Laisser de la place à de l’émotion, laisser des portes ouvertes.

  • Question : Quid de la décision ?

Retour des ateliers (suivant l’ordre de passage)

Concertation dans le cadre d’enquêtes publiques

2 types d’enquêtes :

à l’initiative de l’État / de la Mairie

  • Proposition d’améliorations : utilisés d’autres moyens de communication tels que Web, listes de distribution, réunions

  • Ce qui ne marche pas : l’info arrive trop tard, les habitants ne se sentent pas impliqués assez tôt dans les projets et ne se sentent plus concernés.

à l’initiative des habitants

  • à créer

  • par exemple une consultation lancée par la Mairie mais demandée par les habitants (selon un pourcentage à définir) comme en Suisse.

  • Moyens : Web, papier…

  • Quand : en début de mandat pour identifier les priorités ou pour solutionner un problème (exemple : piste cyclable Uriage/Gières)

Ce qui est important pour ce groupe est que les projets sortent des hameaux (= coeur du secteur). Ils regrettent que les fêtes conviviales disparaissent. Il y a donc un travail à faire au niveau des conseils de hameaux.

 

Conseils de hameaux

2 expériences différentes : Bourg(initié par la Mairie) et St Nizier (appui sur une asso)

  • Ce qui a marché : le côté festif et convivial, mais épuisement et lassitude dans la durée.

  • Ce qui a très peu marché : la concertation et l’interface avec la Mairie.

  • Sur St Nizier, des initiatives sont néanmoins parties du conseil de hameau.

  • Point dur : la communication.

    • Comment faire passer l’information ?

    • Multiplier les outils de communication : journal nécessaire, newsletter, site Web ...

    • Avoir des référents par quartier pour faire passer l’info à petite échelle

Il est noté qu’animer une concertation sur des sujets complexes nécessite d’avoir de l’information, qui est très différent de l’organisation d’une fête.

Concertation dans le cadre d’enquête publique, notamment le PLU

Bilan : La concertation a généré de la frustration.

Demande : Partir des besoins projetés voire réappropriés mais aller jusqu’à la prise de décision.

Posture de l’équipe municipale : Est-elle réellement prête à jouer le jeu et aller jusqu’à partager le pouvoir ?

Fondement : Faire confiance à l’intelligence collective qui permettrait de concilier intérêt général et intérêt particulier.

Outil : Communication adaptative.

Comment faire pour le futur :

  • Donner un vrai pouvoir de décision à un conseil de hameau, proposer un budget participatif.

  • Démarrer petit, faire évoluer.

  • Compter sur l’effet boule de neige : si un petit projet marche, la communication va se faire naturellement et créer des liens.

Un citoyen éclairé et participatif trouve l’info.

 

Projets émanant des habitants ou des associations

  • Commencer petit (taille, délai) pour générer une boucle vertueuse et incitative.

  • Comment susciter les initiatives ?

  • Quelle info est disponible pour le citoyen ?

  • Les associations peuvent être un relais.

  • Nécessité de l’appui d’une plate-forme participative communale : cf Grenoble (forum, vote, allocation de budget). Quelle forme ?

  • Boîte à questions pour relayer les idées (papier / QR Code et renvoi sur la plateforme).

  • Conseil municipal des enfants : susciter une culture et une implication.

 

Commission extra-municipale

  • Constat : ça fonctionne pas mal en s’appuyant sur les associations.

  • Comment faire émerger les idées des citoyens hors association ?

  • Identifier un service à l’accueil et un site Web qui réceptionne ces demandes.

  • Important :

    • Ces idées doivent être bien aiguillées au sein des services, donc accompagnées par un référent.

    • Les projets devraient pouvoir être suivi par un conseil de citoyens de bout en bout.

Tract du Collectif pour les prochaines municipales PLU : article du Dauphiné Libéré

vert : réunions publiques du collectif
rouge : réunions des membres du collectif
bleu : autres réunions publiques

Venez, Participez !

Nous attendons votre participation aux réunions afin de monter un plan d'action et un programme politique ambitieux, écologique, citoyen et solidaire!

Informations pratiques

Pour nous contacter :


         Facebook

 

         Email : collectifsmu2020@laposte.net